L'Aire Protégée d'Andringitra

  • Statut : Parc National
  • Promoteur : Madagascar National Parks
  • Superficie : 31 160 Ha                                 
  • Population : 10 313 habitants
  • Géolocalisation : au sud-est de Madagascar, dans la région de la Haute-Matsiatra
  • Financé depuis : 2007

Andringitra se situe à 47 km au sud d’Ambalavao le long de la route nationale n°7, dans la région de la Haute Matsiatra, province de Fianarantsoa. Son altitude varie entre 650 et 2658m.  Il abrite le plus haut sommet et le deuxième pic le plus élevé de Madagascar qu’est le pic Boby : son sommet culmine à 2658m.

Le parc national d’Andringitra est principalement composé d’une forêt dense humide de basse altitude (650-900m) et d’une forêt de montagne (1200-2000m).

Faunistiquement, il recèle diverses espèces. Y sont recensées 7 espèces de crustacés, 190 espèces d’insectes y compris les aquatiques, 78 espèces d’amphibiens, 50 espèces de reptiles, 54 espèces de mammifères (lémuriens, chauve-souris, carnivores, micromammifères) et 108 espèces d’oiseaux.

Notons spécialement, parmi ces espèces la présence du Xenopirotris polleni ou le Vanga de pollen. C’est une espèce de Vangidae et classée menacée par l’Union Internationale pour la Conservation de l’Environnement en 2008. Il y a également le Philépitte faux-souimanga de Salomonsen (Neodrepanis hypoxantha) qui est une espèce préférant une haute altitude et aussi classée en danger par l’UICN en 2008.

Quant à sa flore, il est important de noter que la végétation diffère selon la forêt. Mais la végétation de la montagne est la plus intéressante : les arbres sont petits, plus ramifiés avec une tendance sclérophylle.

Cependant, le parc national d’Andringitra n’est pas préservé des menaces. Celles qui y pèsent sont le feu, la culture sur brûlis (tavy) et l’exploitation forestière. S’ajoutent également à cela le braconnage, la chasse aux lémuriens par piégeage, et la collecte des produits secondaires forestiers à cause de l’insuffisance alimentaire.

Région: 
Andringitra