La Nouvelle Aire Protégée d'Itremo

  • Statut : Nouvelle Aire Protégée
  • Promoteur : Royal Botanical Garden
  • Superficie : 27 331 Ha
  • Géolocalisation : Centre de Madagascar, dans la région de l’Amoron’i Mania
  • Financé depuis : 2013

Le massif d’Itremo est situé dans le district d’Ambatofinandrahana, la capitale du marbre, dans la province de Fianarantsoa. C’est un massif quartzite à mi-chemin de l’Ouest et à mi-chemin de l’Est, position centrale dont la particularité est que les végétations de l’Est et de l’Ouest s’y rencontrent.

Cette Nouvelle Aire Protégée est la plus riche en botanique sur les hautes terres avec 90% d’endémicité. Il présente divers habitats tels que les savanes, les forêts de tapia (Uapacca bojeri), une galerie de forêt subhumide et des marais.

Floristiquement, le massif d’Itremo recèle 549 d’espèces de plantes vasculaires (278 genres et 99 familles), des Aloès (16 espèces uniques sur les hautes terres), des orchidées terrestres (20 espèces) mais le plus emblématique du site c’est le palmier Dypsis depiciens (de la famille des Arecaceae, espèce critique en danger, rare et localement endémique).

15 espèces de mammifères (dont 3 espèces de lémuriens), 67 oiseaux, 28 reptiles et 33 amphibiens (dont l’espèce menacée Mantella cowanii) ont été répertoriés dans la Nouvelle Aire Protégée d’Itremo.  Quant aux oiseaux, on peut citer entre autres le Margaro-perdrix madagascariensis ou la caille perlée, le Mirafra hova ou le Circus Mellerii.

Cependant, cette biodiversité est fragilisée par diverses menaces notamment les feux de brousse causés par les habitants ou les voleurs de zébus, les collectes illégales des animaux et des plantes rares pour les ornements ou les usages médicaux traditionnels et enfin l’abattage collectif pour les usages locaux.

Région: 
Itremo