Fondation pour les Aires protégées et la biodiversité de Madagascar

Baobab

Fiches techniques de nos parcs

Biodiversité

Véritable « hotspot » de la biodiversité, Madagascar compte de nombreux sites d’importance mondiale. La fondation contribue à protéger ces aires à travers le financement de gestionnaires de sites, tel Madagascar National Parks, Asity Madagascar, the Peregrine Fund, Wildlife Conservation Society ou encore Missouri Botanical Garden.

80% des plantes, 95% des reptiles et 98% des amphibiens sont endémique à Madagascar. Il est aujourd’hui vital de protéger ce joyau de la nature en proposant une protection de la biodiversité et des aires protégées basée sur le développement humain, l’éducation et la promotion d’un tourisme plus responsable.

Biodiversity

Madagascar is one of the world’s most fascinating biodiversity “hot spots.” The value of the island’s protected areas to the world is colossal as they harbour much of this biodiversity and, along with the island’s vast coral reefs, act as important carbon sinks.

-

80% of flowering plants, 95% of reptiles, 98% of frogs are endemic in Madagascar. However, 80 – 90% of its forest cover damaged or completely degraded. The ecologically unique characteristics of the island, combined with the urgent environmental threats, position Madagascar to be, according to some, one of “the greatest conservation priority in the world.”

Through the financial support of protected areas managers - such as Madagascar National Parks, Missouri Botanical Garden, The Peregrine Fund, Asity Madagascar or Wildlife Conservation Society - the Foundation provides sustainable local answers to environmental issues.

-

The Foundation promotes human development, education programs and an alternative tourism, all sustainably oriented on biodiversity conservation.

 

Indri indri © GERP, 2014
Maromizaha se trouve dans la Région d’Alaotra Mangoro, et s’étale dans le District de Moramanga. Maromizaha est vaste de 1.880 hectares. Elle se situe sur la façade orientale escarpée de l’île, surplombant la falaise Betsimisaraka.
Forêt dense sèche de Beanka © R.A. Andrianaivoarivelo
La NAP bénéficie actuellement d’un statut temporaire de protection et entre dans la catégorie VI de la classification de l’IUCN.
L'île sacrée de Mandrozo ©TPF Madagascar
Mandrozo est un élément important pour le Système des Aires Protégées de Madagascar dans l’objectif de préserver l’intégrité des habitats de l’Ouest de Madagascar et ses espèces endémiques. Appartenant à la catégorie V du classement IUCN, Mandrozo détient aussi le label Site Ramsar en tant que Zone...
Cette Aire Protégée fait partie du Patrimoine Mondial de l'UNESCO "Forêts humides de l'Atsinanana". Zahamena est classé patrimoine mondial sous les critères IX et X...
La forêt de Befotaka Midongy est emplie de palissandres dont le Dalbergia bantonii et d’ébènes dont le Diospyros megasepala, de 48 espèces de fougères et de plantes médicinales...
Le site est classé Site RAMSAR depuis 1999 et a obtenu un statut d’aire protégée de catégorie V « Paysage Harmonieux Protégé » selon l’UICN en 2008...
La Réserve Spéciale de Marotandrano est constituée de forêt dense humide sempervirente de moyenne altitude renfermant des paysages naturels exceptionnels et abrite une concentration importante de divers habitats et espèces des écorégions de l’Est et surtout du centre respectivement d’une...
Le site a ses particularités. Il est classé Réserve Naturelle Intégrale en 1927, les Tsingy ont été déclarés monuments naturels et sites de caractères scientifiques en 1939, le Parc est déclaré Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1990...
La Réserve Spéciale de Manombo est classée dans la catégorie IV de la classification de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, ce qui la nomme Aire de gestion des espèces.
Le Parc est unique étant donné qu’il présente plusieurs types d’habitats. Il constitue une zone de transition unique entre les écorégions humides et celles du Sud...

Pages