Fondation pour les Aires protégées et la biodiversité de Madagascar

Baobab

Notre vision

La Fondation finance actuellement 15 aires protégées à Madagascar, équivalent à 1,6 millions d’hectares sur les 5,5 millions que compte le Système des Aires Protégées de Madagascar.

D’ici 2020, La Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar ambitionne d’être un acteur de renommée internationale, contribuant à l’autonomie financière des aires protégées de la Grande Ile. Pour ce faire, la Fondation s’appuie sur des impacts tangibles et mesurables sur la biodiversité et le bien-être humain.

Afin de réaliser cette vision, un plan stratégique sur 5 ans a été élaboré. Le Conseil d'Administration a choisi d'orienter le rôle de la Fondation pour devenir le « grant maker » de référence et s'imposer en tant qu' « harmonisateur » au niveau du Système des Aires Protégées de Madagascar.

Deux grands objectifs ont été définis :

  1. Améliorer les facilités de financement des aires protégées bénéficiaires en augmentant le rendement du capital
  2. Pérenniser le niveau de financement du SAPM

La Fondation souhaite, de plus, intensifier ses partenariats à l’international.