Fondation pour les Aires protégées et la biodiversité de Madagascar

Baobab

Historique de la Fondation

2003

- Suite à son discours de septembre 2003 au Congrès mondial des parcs à Durban, le Président Marc Ravalomanana annonçait le triplement de la surface des aires protégées de Madagascar (Vision Durban).

2005

- Création de la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar :  accès au statut d’organisme reconnu d’utilité publique et première nomination des membres du Conseil d’Administration.

- Au mois de mai a lieu la première réunion des contributeurs fondateurs du capital à savoir WWF, Conservation International et l’Etat malagasy.

- Entre juillet 2005 et septembre 2006 viennent s’ajouter les accords de dons de l’AFD, du FFEM et de l’IDA.

2007

- Le gouvernement allemand signe une convention de financement avec Madagascar National Parks sur l'utilisation d’un Sinking Fund. Permettant ainsi, le financement de 5 aires protégées dont : le Parc National d’Andringitra, le Parc National d’Ankarafantsika, le Parc National de Kirindy Mite, le Parc National de Marojejy et le Parc National de Tsimanampetsotsa - pour 20 ans.

2008

- Signature d'une convention de rétrocession de don dénommé "Contrat de Désendettement pour le Développement ou C2D" avec le gouvernement Français en juin 2008.

2009

- La Fondation continue à se développer et à renforcer ses capacités de financement et de suivi-évaluation.

2010

- Utilisation des premiers revenus du capital de la Fondation pour financer le Parc National Masoala et le Complexe Mahavavy-Kinkony.

- Au mois de décembre, 5 nouvelles conventions sont signées pour Masoala; Mananara-Nord; le Complexe Mangoky Ihotry; Makira et le Complexe Tsimembo Manambolomaty.

2011

- Phase de déploiement important pour la Fondation, après 6 ans d'existence : Le Conseil d'Administration est renouvelé au tiers pour la première fois.

- Le GEF met à disposition de la Fondation un don issu du Programme Environnemental III (PE3) additionnel.

- Une convention de don a été signée avec la KfW.

2012

- Les activités de financement de la Fondation représentent à elles seules près de 1,7 millions d'hectares; 15 sites protégées; 973 000 personnes et 52 millions USD en Capital, avec 4 nouveaux bénéficiaires dont : Tsaratanàna, Ankarana, Oronjia et Analalava.

- Au mois de Septembre , la Fondation fait partie des membres fondateurs du Réseau CAFE ou Consortium Africain des Fonds pour l'Environnement, qui venait tout juste d'être mis en place officiellement.