Pourquoi protéger la biodiversité ?

Conserver les aires marines protégées et les aires protégées terrestres, c’est préserver la magnificence de ce qui fait de Madagascar un endroit unique au monde.

Mais au-delà de cela, cette préservation présente aussi des enjeux sociaux et économiques : Madagascar est très exposé aux conséquences de la perte de la biodiversité.

  • Les populations rurales et les communautés de base, dont les moyens de subsistance dépendent directement de la biodiversité, s’appauvrissent conséquemment à la perte latente de ce capital naturel

  • La population de la Grande Ile est menacée par l’insécurité alimentaire à cause de la diminution des biens et des services découlant des services écosystémiques

Au niveau mondial :

  • D’ici 2050, les besoins en énergie et en ressources naturelles renouvelables vont quadrupler dans le monde pour une population de plus de 7 milliards de personnes. Grâce à ses aires protégées, Madagascar dispose du potentiel pouvant assurer la disponibilité des sources d’énergie et des ressources naturelles nécessaires pour la survie d’une grande partie de la population mondiale.

  • Avec ses 5000 km de côtes, Madagascar peut profiter de la tendance actuelle de l’extension des AMP à hauteur de 30% dans le monde. Une extension qui générera des profits évalués entre 490 et 920 milliards US$ en plus des 150 000 à 180 000 emplois à plein temps dans la gestion de ces AMP. Actuellement, la dimension économique des océans est évaluée à 24 000 milliards USD