La Nouvelle Aire Protégée d'Antrema

  • Statut : Nouvelle Aire Protégée
  • Promoteur : Muséum National d’Histoire Naturelle
  • Superficie : 20 600 ha
  • Population : 1000 habitants
  • Géolocalisation : nord-ouest de Madagascar, Province de Mahajanga
  • Financé depuis : 2013

La station forestière d’Antrema est classée premier site bioculturel malgache depuis l’année 2000.

Cette presqu’île se trouve à environ 4km de la commune rurale de Katsepy, dans la région Boeny et est limitée par le Canal de Mozambique. Elle s’étend sur une superficie de 20 600 Ha.

Ce site recouvre plusieurs écosystèmes typiques de la côte nord-ouest de Madagascar. Il est majoritairement recouvert par des espèces de palmiers (bismarckias) ; les mangroves et les forêts sèches abritent plusieurs espèces de lémuriens.

Cette réserve est constituée de 153 espèces de plantes (76% d’endémicité), 23 espèces d’amphibiens et de reptiles, 75 espèces d’oiseaux, 5 espèces de lémuriens dont le fameux « sifaka couronné » (propithèque couronné, considéré par les sakalava d’Antrema comme étant les représentants de leurs ancêtres donc protégé par leur culture et placé sous la surveillance du Prince Tsimanendry), et des poissons marins, d’eau douce et saumâtre.

En collaboration avec l’université d’Antananarivo, cette Aire Protégée est administrée par le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN).

Quant aux menaces et pressions, celles qui pèsent sur le site sont la coupe des forêts et la transformation de la savane de palmiers de bismarckias en palmeraies d’huile.

Région: 
Antrema