L'Aire Protégée d'Ankarana

Le parc national d’Ankarana est situé à 100 km au sud d’Antsiranana (Diégo Suarez). Il est étendu sur une superficie de 18 225 ha. Le massif calcaire de l’Ankarana fait partie d’un ensemble géologique d’origine corallienne qui a émergé de l’eau à l’ère jurassique par un lent mouvement tectonique. Ce type de formation karstique se retrouve à plusieurs endroits le long de la côte ouest (Tsingy du Bemaraha, Archipel de NosyHara…), elle se caractérise par ce relief atypique de pics acérés produits par l’érosion et surnommées tsingy par les malgaches, mot qui désigne le fait de « marcher sur la pointe des pieds ».

La végétation, typique des plateaux karstiques, est composée d’une forêt sèche saisonnière sur sol basaltique et d’une forêt semi-humide sur sol calcaire et basaltique mélangé. Au niveau botanique,la forêt représente une diversité spécifique de l’ordre de 554 espèces dont 400 endémiques à Madagascar, 46 endémiques locales et 47 endémiques régionales.

La faune est très  riche si on cite les 18 espèces de lémuriens qui y vivent dont la plupart sont fortement menacée selon la liste rouge de l’IUCN :Eulemurcoronatus (VU),Lepilemurankaranensis(EN),Microcebustavaratra (EN), Eulemurfulvussanfordi (EN), Lepilemurseptentrionalis (EN),  Avahioccidentalis (EN), Prolemursimus(CR), Hapalemurgriseusoccidentalis (VU), Daubentoniamadagascariensis (EN) ) ; la présence du Propithèque de Perrier ou Propithecusperrieri,  espèce de lémuriens menacées de disparition est forte probable.104 espèces d’oiseaux dont le « Mésite varié » le plus rare au monde n’existant à Madagascar que dans cette réserve.

Les rivières ont donné une faune troglodyte comprenant des espèces dépourvues de pigments ou aveugles. Les grottes abritent plus de la moitié des chauves-souris de l’ile, 19 espèces et d’autres animaux du monde obscur. Certaines rivières abritent des crocodiles de 6m de long.

Région: 
Ankarana