L'Aire Protégée d'Andohahela

  • Statut : Parc National
  • Promoteur : Madagascar National Parks
  • Superficie : 76 020 Ha
  • Population : 44 834 Habitants
  • Géolocalisation : Sud-Est de Madagascar
  • Financé depuis : 2013

Le Parc National d’Andohahela se situe à l’extrême Sud-Est de Madagascar, dans la province  de Toliara, Région de l’Anosy. Il se trouve à 40 km au Nord-Ouest de Fort-Dauphin et à 30 km environ à vol d’oiseau à l’Ouest de l’Océan Indien.

Le Parc est unique étant donné qu’il présente plusieurs types d’habitats. Il constitue une zone de transition unique entre les écorégions humides et celles du Sud. Toutefois, on peut regrouper ces habitats en trois habitats principaux : Forêt dense humide sempervirente, forêt dense sèche et enfin des formations de transition. Notons aussi que le Parc est décomposé en trois parcelles.

La végétation du parc est très variée en fonction des parcelles. La parcelle I présente une végétation typique de la forêt tropicale dense humide malgré sa localisation bien au sud des tropiques, avec dans sa partie occidentale une apparition progressive de forêt de transition avec le bush épineux semi-aride du sud malgache. Tandis que la parcelle II est constituée par une végétation de bush épineux semi-aride caractéristique du sud malgache. La limite nord est occupée par une forêt galerie de superficie très réduite, et au cœur de la parcelle se trouve une formation savane. La parcelle III quant à elle est constituée par une végétation intermédiaire entre la forêt humide et le bush épineux d’où son appellation de forêt de transition.

Le Parc National d’Andohahela est l’une des plus riches en diversité floristique dans le réseau national des aires protégées, et surtout l’une des plus spécifiques en raison de sa situation géographique. La formation à Didieraceae est dominée par un haut fourré xérophile avec très peu de forêt dense sèche. Cinq parmi les 11 espèces de Didieraceae, famille presque endémique du Sud, sont présentes dans le parc: Decarya madagascariensis, Alluaudia dumosa, Alluaudia humbertii, Alluaudia procera et Alluaudia ascendens. Andohahela est la seule AP abritant cette dernière espèce.

1297 espèces de plantes recensées avec 2 endémiques locales dont le Dypsis decaryi, Xiphopteris sp, 207 espèces et variétés de fougères dont plus de 90 % en forêt humide.

La faune du Parc National Andohahela est très riche, et cette richesse est accentuée par la différence d’habitats qui composent le parc. La plupart des espèces de faune du Parc sont classées sur la liste rouge de l’UICN et sont menacées par les pressions anthropiques.

Un total de 68 amphibiens et reptiles est recensé dans le parc incluant 29 qui ne se trouvent pas ailleurs. En partie, cette distinction est liée à la présence des espèces caractéristiques de l’Ecorégion du Sud, mais on note la grenouille, Boophis andohahela (DD), et les geckos Paragehyra gabriellae (EN), Uroplatus malama et Uroplatus malahelo (EN).

On recense 87 espèces d’oiseaux dans la parcelle II dont 57 sont endémiques de Madagascar. La parcelle I compte quatre espèces de rolliers terrestres (famille endémique, Brachypteraccidae), deux espèces de Neodrepanis et neuf espèces de vanga (famille endémique, Vangidae). Dans la parcelle II, on recense 83 espèces d’oiseaux dont 31 sont endémiques à Madagascar. On compte quatre espèces de Coua et six espèces de vanga.

En 2004, Andohahela compte 15 espèces de lémuriens dont Microcebus murinus (LC), Phaner furcifer, Propithecus verreauxi verreauxi (VU), Hapalemur meridionalis (VU) n’existent qu’à Andohahela. De plus, Andohahela est la seule Aire Protégée confirmée pour cette dernière espèce.

Néanmoins, le parc est sujet à diverses pressions telles le défrichement, la coupe, le feu, la chasse, la  divagation de bétail, l'occupation humaine et la collecte de produits secondaires.

Région: 
Andohahela