L'Aire Protégée de Bemaraha

  • Statut : Parc National
  • Promoteur : Madagascar National Parks
  • Superficie : 157 710 Ha
  • Population : 25 000 habitants
  • Géolocalisation : Centre Ouest de Madagascar, dans la région Melaky
  • Financé depuis : 2014

Le Parc National de Bemaraha se trouve au Centre Ouest de Madagascar, dans la région Melaky, à 116 km au Sud de Maintirano et sur la partie Est du district d’Antsalova.

Le site a ses particularités. Il est classé Réserve Naturelle Intégrale en 1927, les Tsingy ont été déclarés monuments naturels et sites de caractères scientifiques en 1939, le Parc est déclaré Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1990, Patrimoine Culturel National en 1991, sa partie Sud est devenue Parc National en 1997, sa partie nord couvrant 85.370 ha est classé Parc National en 2011. Cette Aire Protégée est réputée par la spécificité de son paysage Tsingy.

Sa végétation est composée de forêt dense sèche caducifoliée essentiellement tropophile, typique de l’écorégion de l’Ouest, entrecoupée de savanes dans l’Est et sèche sur plateau calcaire. 86% sur 650 des espèces végétales répertoriées sur Bemaraha sont endémiques et 16% sont localement endémiques. Mais ces espèces se sont adaptées à la région aride. Il y a notamment la famille d’Anacardiaceae dont le Sakoambanditsy ou Poupartia gummifera Sprague ex Jum, et les Apocynaceae dont le Vontaky ou Pachypodium sofiense.

Concernant sa faune, 11 espèces de lémuriens, 4 espèces de carnivores, 5 espèces de Rodentes, 18 espèces de Chiroptères, 103 espèces d’oiseaux, 20 espèces d’amphibiens, 77 espèces de reptiles et 15 espèces de poissons ont été répertoriées dans le Parc.  Parmi toutes ces espèces nous pouvons citer l’Avahi cleesei ou Dadintsifaka, de la famille des Indriidae qui est un lémurien endémique local, le Pteropus rufus ou Fanihy qui est une chauve-souris endémique, l’Eupleres goudotii ou le Kary qui est aussi une espèce endémique nationale, ou le Sorohitra ou Mirafra hova qui est un oiseau endémique malgache.

Toutefois, le Parc National de Bemaraha doit affronter des menaces surtout humaines, malgré le fait que son niveau de menace soit moyen. Les pressions sont les feux qui touchent les lisières et les savanes entraînant une diminution de la couverture forestière, le défrichement, les coupes illicites, la chasse aux lémuriens, la collecte des faunes à des fins commerciales et  la commercialisation des reptiles caractéristiques de ce Parc National notamment le Brookesia peramata et l’Uroplatus henkeli (VU).

Région: 
Bemaraha