Financement des activités subsidiaires

Réconcilier l'homme avec la nature : tel est l'objectif des activités subsidiaires. La FAPBM finance de telles activités en vue de permettre aux populations environnant les aires protégées de disposer de sources de revenus supplémentaires. Elles constituent une alternative aux pressions car l'exploitation des ressources naturelles des aires protégées à des fins de survie ne devient plus une nécessité pour ces populations. 

A travers le financement des activités subsidiaires, la FAPBM :

  • promeut la création d'emplois dans les zones reculées autour des aires protégées
  • optimise la conservation de la biodiversité en amoindrissant les pressions pesant sur les aires protégées