Nouvel apport de la KfW en faveur de la pérennisation financière de la conservation des aires protégées de Madagascar

La Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar (FAPBM) a signé ce jour avec la République de Madagascar, représentée par la Ministre des Finances et du Budget, la convention relative à une troisième contribution de la KfW, la banque de développement allemande au capital de la FAPBM.

Cette contribution allemande, d’un montant de 4.5 millions Euros, est destinée à financer de manière pérenne la conservation des aires protégées gérées par Madagascar National Parks : en utilisant uniquement les revenus découlant des placements effectués sur son capital pour financer la gestion des aires protégées, la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité de Madagascar assure la pérennisation financière de la conservation des aires protégées.

Les aires protégées sont des aires protectrices : soutenir de manière durable les financements destinés à la conservation du capital naturel de Madagascar est sine qua non afin que les aires protégées puissent perpétuer les multiples services qu’elles fournissent (l’air pur, l’eau potable, la fertilité du sol, les aliments, etc.).

La FAPBM lance ainsi un appel: grand public et/ou secteur privé, nous sommes tous concernés par la préservation de notre capital naturel. Les enjeux de la conservation des aires protégées vont au-delà des considérations environnementales relatives à la protection de la biodiversité unique de Madagascar et impactent à la fois le social, la santé et l’économie. Les options pour agir sont multiples et la Fondation accueille à bras ouvert toutes les manifestations de bonne volonté allant dans ce sens. Pour contribuer ou discuter de ces options, prendre contact avec la FAPBM en envoyant un courriel au mail@fapbm.org ou en appelant le 020 22 605 13.