Fondation pour les Aires protégées et la biodiversité de Madagascar

Baobab

L'écosystème de Marotandrano

 

  • Statut : Réserve Spéciale                                                                                           
  • Promoteur : Madagascar National Parks
  • Superficie : 42 200 Ha
  • Population : 24 586
  • Géolocalisation : Nord Est de Madagascar
  • Financé depuis : 2014

La Réserve Spéciale de Marotandrano est située à cheval sur les districts de Mandritsara, Région de la Sofia et d’Andilamena, Région Alaotra Mangoro.

C’est la plus grande forêt humide de transition entre l’écorégion orientale et occidentale. Elle est classée dans la catégorie IV selon l’UICN, ce qui la nomme Aire de gestion d’habitats ou d’espèces

La Réserve Spéciale de Marotandrano est constituée de forêt dense humide sempervirente de moyenne altitude  renfermant des paysages naturels exceptionnels et abrite une concentration importante de divers habitats et espèces des écorégions de l’Est et surtout du centre respectivement d’une endémicité très élevée. Elle est constituée d’une canopée, représentée par des espèces de Slonea, Tambourissa, Eugenia, Ravensara ; une strate intermédiaire de 15 à 18 mètres et caractérisée par l’abondance de jeunes tiges de Syzygium , d’Eugenia ravensara ou de Tambourrissa, Ocotea, Mammea et enfin d’une strate herbacée constituée essentiellement par le Tsingialivolo et le Velatra. Les forêts des bas-fonds abritent des tiges à plus gros diamètre.

Y sont recensées 73 familles  d’espèces végétales dont 3 endémiques et 157 genres dont 35 sont endémiques. Parmi les espèces présentes, deux palmiers sont menacés : le Dypsis procera et le Dypsis louvelii.

A propos de sa faune, la Réserve Spéciale de Marotandrano abrite 12 espèces de lémuriens, 104 espèces d’oiseaux, 19 espèces d’amphibiens et 16 espèces de reptiles. Chez les oiseaux, 56 sont endémiques et 2 espèces sont en danger. La présence de l'aigle de Madagascar Eutriorchis astur et Héron de Humblot Ardea humbloti qui sont des espèces très en danger (EN) à Madagascar est un atout pour la réserve de Marotandrano.

Il y existe également 11 espèces d’insectivores  et rongeurs dont 10 sont endémiques. Rattus rattus a été rencontré dans le site le plus dégradé. Rattus rattus est une espèce indicatrice de dégradation; elle est très prolifique et est en compétition avec les taxa endémiques et, à terme, les mettre en danger.

Néanmoins, la Réserve Spéciale de Marotandrano est fortement menacée par la coupe sélective, la chasse, le braconnage, le défrichement et les feux.

Pour en savoir plus sur les activités de la Fondation sur ce site, consultez sa fiche.